Offre de services

2017 2018 2019
Attribution de logements
Nombre de logements attribués 4 202 3 945 3 751
Nombre de dossiers présentés en commissions d’attribution 4 585 4 380 4350
Loyer et charges
Évolution de la masse quittancée 0,80 % 0,80 % 1,47 %
Évolution du montant des charges récupérables 6,70 % -18% + 8,55 %
Nombre de plans d’apurement 2 974 2 731 3 006
Nombre d’expulsions 60 78 69

Une vacance logements en diminution

À fin 2019, la vacance totale de la Société BATIGERE (inclus le mandat BATIGERE EN ILE-DE-FRANCE) a diminué de 0,75%, passant de 4,62% à fin 2018, à 3,86% à fin 2019, répartie comme suit :

  • Une vacance en exploitation en diminution de 0,45% (1,95% à fin 2018 pour 1,50% à fin 2019),
  • Une vacance hors exploitation en diminution de 0,3% (2,67% à fin 2018 pour 2,37% à fin 2019).

Ce résultat a été obtenu grâce à la régularité du travail de nos agences et à l’optimisation continue de leur organisation, y compris durant la période estivale.

Par ailleurs, quelques agences ont sollicité le pôle Marketing & Commercial, pour une aide ponctuelle ou un appui plus durable dans leurs actions de commercialisation.

Une vacance stationnements en légère diminution

Dans un contexte d’évolution du patrimoine de stationnements (+ 544 stationnements), la vacance globale des stationnements de la Société est passée de 20,59% à fin 2018, à 19,71% à fin 2019, diminuant de 0,88%.

La vacance en exploitation a diminué de 0,45%, passant de 16,74 à 16,28%. Quant à la vacance hors exploitation, elle a diminué de 3,85% à fin 2018, à 3,42% à fin 2019, soit – 0,43%.

Une augmentation de la vacance tertiaire

Sur près de 67 000 m² de locaux tertiaires, la vacance augmente légèrement de 482 m² entre fin 2018 et fin 2019, passant de 15,02 % des surfaces tertiaires détenues, à 15,73 %.

Une hausse maîtrisée des impayés

Dans un contexte social complexe, marqué plus spécifiquement par une paupérisation de nos nouveaux entrants, BATIGERE enregistre une augmentation annuelle contenue de la dette.

A fin décembre 2019 l’augmentation annuelle de la dette de la société BATIGERE (inclus le mandat BATIGERE EN ILE-DE-FRANCE) s’élevait à +476 K€, après passage en pertes :

  • + 457 K€ pour les locataires personnes physiques
  • + 19 K€ pour les locataires personnes morales

Les attributions 2019

Au cours de l’année 2019, les Commissions d’Attribution de Logements de BATIGERE ont permis à 3751 familles de se voir attribuer un logement dans notre patrimoine :

  • 1 205 attributions en Moselle
  • 391 attributions en Meurthe et Moselle Nord
  • 1 273 attributions en Meurthe et Moselle Sud
  • 713 attributions en Alsace
  • 155 attributions en Ile-de-France
  • 14 attributions en Rhône-Alpes.

Le nombre d’attributions est en diminution par rapport à l’exercice 2018, au cours duquel 3 945 attributions avaient été prononcées, soit une diminution de 194 attributions.

Des attributions au profit des ménages fragiles 

53 % des attributions prononcées au cours de l’année 2019 l’ont été au profit de ménages dont les ressources sont inférieures ou égales à 30 % des plafonds de ressources (soit + 1 point par rapport aux attributions 2018).

Par ailleurs, à fin décembre 2019, 14 % d’attributions hors QPV ont été prononcées au profit de ménages relevant du 1er quartile de ressources. C’est deux fois le volume réalisé en 2018.

Enfin, les Commission d’Attributions de Logements de BATIGERE ont également prononcé 597 attributions au profit des publics fragilisés et prioritaires relevant du Contingent préfectoral :

  • Moselle : 229
  • Meurthe et Moselle : 267
  • Alsace : 101

Qualité de service

La commission d’adaptation des logements, un des volets de la démarche « Bien Vieillir », destinée aux ménages séniors 

Une démarche de refonte du processus CALAH a été menée, afin de nous conformer au Règlement Général de Protection des Données (RGPD). Cette refonte intègre également le dispositif « Bien Concevoir ». La mise en œuvre de ces modifications sera effective le 1er janvier 2020.

Par ailleurs, BATIGERE a signé une convention de partenariat et de financement avec la CARSAT Alsace Moselle, pour une aide au financement visant les ménages retraités ne bénéficiant pas d’aides de l’Etat. Cette aide peut atteindre 2 000 € / logement.

Dans le cadre du dispositif de traitement des demandes d’adaptation de salle de bains, six Commissions Accessibilité Logement et Adaptation Handicap (CALAH) ont été organisées en 2019.

Sur les 185 demandes d’adaptation de salle de bains présentées en CALAH, 129 dossiers ont reçu un avis favorable après prise en compte de l’analyse sociale restituée par AMLI, ainsi que des critères d’occupation locative et d’éligibilité technique du logement.

  • 129 dossiers ont été validés suivant l’analyse sociale restituée par AMLI, avec la prise en compte des critères d’occupation locative et d’éligibilité technique.
  • 93 adaptations de salle de bains ont été réalisées dans l’année, pour un investissement global de 635 723 € HT, soit 6 836 € HT/logement.
  • 46 propositions de mutation ont été émises en CALAH.

« BATIGERE avec vous »

Tel est le nom de notre application mobile grand public destinée à nos locataires.

Disponible gratuitement pour les smartphones Android ou Apple, l’application propose dans cette première version :

– L’offre de logement à la location ou à la vente, avec un moteur de recherche, la géolocalisation, la gestion d’un contact commercial

– L’accès à l’ensemble de l’univers D’CLIC (plateforme de relation bailleur/client/fournisseur)

– Les coordonnées des sociétés et la capacité d’envoyer un message en fonction d’un profil

 

« BATIGERE avec vous » vise à offrir une expérience mobile simple et unifiée pour devenir le mode d’accès privilégié à l’ensemble des services que nous souhaitons offrir.

Cette application est conçue nativement pour être ouverte, personnalisable et évolutive. Elle sera progressivement améliorée et enrichie avec de nouveaux services développés en interne ou avec nos partenaires.

D’CLIC, un dispositif efficace, qui convainc toujours plus de clients  

À fin 2019, ce sont désormais 41 % des locataires de BATIGERE qui sont inscrits sur le dispositif extranet d’écoute client D’CLIC, soit 9 % de plus qu’à fin 2018. Le taux de connexion de ces adhérents reste stable entre 2018 et 2019, à 55 %.

Lancement du Centre de Relation Clients

Contrairement au taux d’adhésion à D’CLIC, l’efficacité téléphonique (appels pris / appels reçus) est en baisse : en 2018, l’efficacité moyenne était de 71 %, pour un objectif de 75 %. Elle s’établit à 61 % pour l’année 2019, en baisse de 10 %.

La qualité de service téléphonique (% d’appels pris avant la 4ème sonnerie) se dégrade également, passant de 73 % en moyenne en 2018, à 67 % en 2019.

Ce constat de dégradation réalisé depuis fin 2017, a conduit au lancement du projet de Centre de Relation Clients, plateforme interne de traitement des appels téléphoniques et autres flux (mails, réseaux sociaux). La première phase du CRC sera mise en œuvre et opérationnelle en juin 2020 dans les locaux de notre agence d’Hagondange, pour couvrir le patrimoine de la Moselle (11 000 logements) et de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (700 logements).

Un deuxième site sera créé à Vandoeuvre, afin de traiter l’ensemble des logements de la Société (hors mandat de gestion en Ile de France) avant fin 2020.

Renouvellement et signature de la convention Servapro à Vandoeuvre

Fin 2019, BATIGERE a renouvelé son soutien aux actions de Servapro, visant à contribuer à l’amélioration des logements des locataires-habitants de Vandoeuvre. Ces actions sont destinées aux ménages à faibles ressources ou rencontrant des difficultés d’insertion ou d’autonomie. Le dispositif aide techniquement les locataires à accomplir des travaux exclusivement locatifs : embellissements, remplacement de vitres, carrelages muraux, petites réparations et petits aménagements. La réalisation des travaux peut prendre la forme d’une auto-réhabilitation accompagnée ou d’une intervention d’un professionnel. Le coût de l’intervention est pris en charge par Servapro, les collectivités territoriales partenaires, les fondations et les bailleurs signataires. Une participation minimale de 10 % est demandée aux ménages. En deux ans, BATIGERE et Servapro ont instruit 62 dossiers au cours des comités de pilotage.